samedi 15 décembre 2018
Accueil | Oeil du combattant | Disparition du Président IBK de nos radars : Un appel à témoin tenant lieu d’un avis de recherche

Disparition du Président IBK de nos radars : Un appel à témoin tenant lieu d’un avis de recherche

Notre Président disparaît de nos radars depuis la rentrée des cours et tribunaux, le jeudi 22 novembre 2018.

Par un communiqué présidentiel, nous avons appris son  départ pour la France. Ce communiqué de presse ne disait pas grand chose sauf que sa visite est privée et que c’est pour quelques jours seulement. Mais on ne nous précise  même pas la durée de ce séjour.

L’inquiétude produite récemment est due aux indiscrétions circulant sur les réseaux sociaux faisant part d’une énième opération chirurgicale et qu’il serait dans un coin tranquille de la France pour une convalescence chez son ami Tomi qui est redevenu fréquentable.

Les vacances du Gouvernement étaient-elles planifiées pour couvrir les visites médicales du Président en France? Nous n’en savons pas plus pour l’instant.

Mais force est de constater que le PM Soumeylou Boubèye Maïga n’est, quant à lui, apparemment pas en vacances. Il continue à travailler. Pour preuve, le dimanche 25 novembre dernier il était en visite de travail en Côte-d’Ivoire et hier à Gao pour apaiser la situation avec les forces vives de la Région. Il était avec son Ministre de la Sécurité Intérieure.

Par contre, cela fait plus de 10 jours qu’on est sans nouvelle du Boua (Papa)  National. C’est ainsi que «Votre œil du combattant » a essayé de se mettre à ses trousses. Mais en vain ! Nous avons  beau fouiner, silence total. Tout le monde dit ne rien savoir. C’est la raison pour  laquelle nous lançons un avis de recherche.

Nous demandons tout d’abord au Gouvernement de nous dire la vérité sur la santé de notre Grand IBK, dans le cas contraire nous adressons  à toute personne de bonne volonté ayant aperçu notre Président  de nous apporter les informations sur sa disparition. Puisqu’ il nous manque beaucoup ici.

Il en va du devenir de notre pays ; car, on a l’impression qu’on nous cache quelque chose sur  l’Etat du Président de notre République. Espérons que l’on ne se dirige pas vers un syndrome du silence «  Ali Bongo du Gabon ». Mais comme le disait bien notre regretté ‘‘Lassidan’’ national dans ce qui « vivra verra ».  Comment un Président de la République, le plus Haut Responsable d’un Etat peut-il se perdre dans la nature comme une aiguille dans une botte de foins ?

Le Fouineur

Rédaction

Voir aussi

Au CAP de Kati : 500 FCFA pour une Attestation de service !

Chaque fois qu’un Enseignant se rend au CAP pour l’établissement de ce document qui prouve …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :