mercredi 20 septembre 2017
Accueil | Société | Développement des Régions du Nord: La décentralisation effective comme solution

Développement des Régions du Nord: La décentralisation effective comme solution

Améliorer le système de gouvernance, le système d’intégration ; favoriser la stabilité et le relèvement ; responsabiliser l’autorité administrative, civile, coutumière ,traditionnelle ; renforcer les conditions de paix et de la sécurité et surtout vulgariser la stratégie au niveau des Régions, tel est le but de la Fédération Nationale des Associations pour la Décentralisation et le Développement des Collectivités Territoriales (FENAD-CT) qui a tenu, le mercredi dernier, une conférence de presse. Cette conférence s’est déroulée à 48 heures de la journée africaine de la décentralisation, célébrée, cette année, ici au Mali. Cela, pour la deuxième fois.

En effet, au Mali, les premières étapes du processus décentralisation ont été marquées par des difficultés de plusieurs ordres. Les différentes (approches et stratégies) ont montré leurs limites au niveau local. Ce sont, entre autres, l’insuffisance de mécanisme de contrôle au niveau décentralisé ; l’insuffisance de mécanisme de communication sur la gestion des ressources naturelles et du sous-sol dans un contexte de crise ; l’opacité dans la gestion des ressources naturelles ; le manque de fluidité entre mandataires et mandants ; une faible participation des acteurs stratégiques, etc.

Selon Hamane Touré, Président de la FENAD-CT leur objectif est d’aider le Gouvernement à réussir sa lutte perpétuelle pour le développement du Mali ; principalement celui de la décentralisation ; l’accompagner dans l’accomplissement de cette stratégie spéciale pour le développement intégré des Régions du Nord du Mali. Il   dira aussi que la FENAD-CT est un outil crée par des acteurs de la société civile qui veulent s’investir dans l’accompagnement de la décentralisation et la régionalisation à travers le suivi global de cette reforme. Il pense que sa fédération doit pouvoir jouer sa partition par les fonctions qui lui sont consacrées et les propositions des mesures concrètes à travers l’anticipation sur la participation à la mise en œuvre et le suivi global de la décentralisation et des reformes associées, l’allégement des charges de l’Etat, le contrôle démocratique, la gestion des conflits, la veille citoyenne et la dénonciation.

Inahamoud Idi Yattara, membre de la fédération, s’est félicité de la validation significative de la SSD/RN (Stratégie Spéciale de Développement Intégré des Régions du Nord) et exhorte le Gouvernement à ce que sa vulgarisation soit faite dans les plus brefs délais ; car, c’est une vision sur trente ans qui a, en son sein, 67% des femmes et surtout le cas des zones les plus reculées. «C’est une opportunité pour les Maliens de réfléchir sur la décentralisation approfondie ; c’est-à-dire, la régionalisation. Ce qui signifie qu’on doit apporter plus de concrets ; car, il devrait apporter à l’Etat 294.000.000.000 milliards  de franc CFA».

Moctar N’DIAYE, Stagiaire : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Affaire Tiken Jah Fakoly : Le cabinet du Ministre Baber GANO réagit

Le cabinet du Ministère des Transports qu’occupe aujourd’hui Me Baber GANO, entretemps Avocat du Festival …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *