mardi 11 décembre 2018
Accueil | Société | Des Maliens en détresse en Angola : Le CSDM lance un appel

Des Maliens en détresse en Angola : Le CSDM lance un appel

Le Conseil Supérieur de la Diaspora malienne (CSDM), dirigé par Mohamed Chérif Haïdara, s’est manifesté suite au cri du cœur lancé par nos compatriotes en situation de détresse en Angola. Dans un communiqué rendu public, le CSDM, comme à l’accoutumée, s’engage à apporter son soutien en s’impliquant à travers sa structure de base en Angola.

 

Depuis plusieurs semaines, nos compatriotes établis en Angola, émettent un cri de détresse à l’adresse de nos plus hautes autorités, pour leur venir en aide d’urgence. À l’instant, selon nos informations, ils sont dans une situation désespérée, voire compromettante, sur leur intégrité physique et la protection de leurs biens matériels en Angola.

Le CSDM leur apporte son soutien et s’implique à travers sa structure de base en Angola. Ce, afin de parvenir à une analyse objective de la situation pour en trouver solution. Dans son communiqué dont la Rédaction dispose une copie, le Conseil a réagi fermement.  «D’ores et déjà, au regard de la profondeur du drame décrit, le CSDM lance un appel appuyé à l’opinion nationale et internationale, afin qu’elles agissent, en appui aux Gouvernants des pays concernés, dans le cadre des Droits humains et des accords d’établissement, pour assurer leur protection physique et matérielle dans ce pays frère : L’Angola », a déclaré le Conseil supérieur de la diaspora malienne.

Selon le CSDM, les premières informations recueillies renvoient à penser que les Maliens, Sénégalais et Guinéens sont les plus nombreux à connaître cette situation de détresse. «Cela nous donne encore l’occasion de réitérer notre demande de faire de la migration un véritable enjeu économique et politique et, surtout, faire en sorte que sa gestion soit collectivement prise en charge par les États dans le cadre des organisations régionales constituées», a-t-il plaidé.

Cependant, le CSDM apaise. «Dans ce cas spécifique de l’Angola, le CSDM œuvre auprès du Gouvernement du Mali pour analyser la crédibilité des informations afin d’informer l’opinion nationale et internationale et de parvenir à une solution plus adaptée à la situation».

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Morcellement des parcelles publiques à Ouenzindougou : La population montre les muscles

Face au phénomène de morcellement des espaces publics qui prend de l’ampleur, les populations de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :