mercredi 19 décembre 2018
Accueil | Société | Départ d’AIM de la Primature : Le Président IBK sort enfin la raison principale

Départ d’AIM de la Primature : Le Président IBK sort enfin la raison principale

Deux mois après la démission de Abdoulaye Idrissa Maïga (AIM) du poste de Premier Ministre, le Président Ibrahim Boubacar Kéïta dévoile enfin la raison, en tout cas l’une des raisons qui semble être le nœud de la discorde. Dans une interview accordée au journal français lemonde.fr, le Chef de l’État a mentionné sa désapprobation de l’initiative prise par AIM de négocier avec le Chef terroriste d’Ansar dine, Iyad Ag-Ghali.

La question  lui a été  adressée par le journal Français sur la probabilité d’un dialogue direct avec le chef touareg malien Iyad Ag-Ghali, fondateur d’Ansar dine en 2012 chef de la coalition du Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans (JNIM), officialisé en mars 2017. Le Président IBK n’est pas allé avec le dos de la cuillère.

« Pas question ! Le Président du Haut Conseil Islamique, l’Imam Mahmoud Dicko, avait reçu mandat de l’ancien Premier Ministre Abdoulaye Idrissa Maïga avril-décembre 2017 de conduire une mission de bons offices dans le Centre et le Nord du pays. Je l’assume en tant que Chef de l’État, mais j’étais bien loin de l’approuver. Nous avons mis fin à cette mission», a-t-il sèchement répondu pour ainsi désavouer le 4e  des 5 Premiers Ministre de son mandat en cours.

Dans la même interview, le locataire de Koulouba s’est montré très catégorique au sujet de toute autre négociation avec des groupes djihadistes. Pour preuve, à une autre question posée un peu plus tôt selon laquelle il ne serait pas par hasard tenté de négocier avec des mouvements djihadistes à défaut de pouvoir l’emporter sur le plan militaire, IBK a répondu : «Pouvons-nous négocier avec Daech [acronyme arabe de l’État islamique] ? Avec Al-Qaïda au Maghreb islamique ? Ma réponse est « NON » ferme. Par contre, certains sont venus à nous. Un petit groupe du Front de libération du Macina s’est récemment rendu, avec armes et bagages. Ceux qui n’ont pas de sang sur les mains pourraient avoir la vie sauve». Comprenne donc, qui pourra…

Katito WADADA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Affaire du Président du CGS-les Directeurs de l’école de Torakabougou de Bougouni : La pomme de discorde…

Dans une de nos  parutions du novembre dernier, nous avions révélé brièvement une tension qui a failli …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :