dimanche 21 octobre 2018
Accueil | Politique | Décentralisation et élections 2018 : L’appel à la désobéissance civile et un vote sanction contre IBK

Décentralisation et élections 2018 : L’appel à la désobéissance civile et un vote sanction contre IBK

Les 9 régions non opérationnelles ne décolèrent pas. En manifestation le mardi à Bougouni, le Collectif de ces 9 régions  ont appelé à la désobéissance civile d’ici au 20 juin prochain. Elles prônent déjà un vote sanction contre Ibrahim Boubacar Kéita lors de la présidentielle du 29 juillet 2018.   

Dans le cadre de l’élection présidentielle du 29 juillet 2018, les 9 Régions non opérationnelles appellent à la désobéissance civile d’ici au 20 juin et prônent un vote sanction contre le régime d’IBK. Le collectif demande l’opérationnalisation des 9 Régions  restantes sur les 11 dont la loi de création a été prise en 2012. A Bougouni, il a  haussé le ton dans la journée du mardi, à travers une grande marche qui est partie du Stade municipal Sakoro Mery Diakité à la préfecture où une déclaration a été remise au Préfet du cercle par le Président du collectif, Mamba Coulibaly.

Ils étaient tous là,  Représentants des cercles de San, Koutiala, Nioro, Nara, Bandiagara, Douentza, Kita et Dioïla. On lisait sur les pancartes des slogans hostiles au régime en place : « Vote contre le régime d’IBK ».
La marche a commencé à 9h00, devant le Stade municipal Sakoro Mery Diakité. Ils estiment que si d’ici au 20 juin 2018 leurs doléances ne sont pas prises en compte, ils inviteront l’ensemble des populations des 9 Régions non opérationnelles à la désobéissance civile sélective et à un vote sanction contre le régime d’IBK et son Gouvernement le 29 juillet prochain.
Avant la marche, le CRNOP a lancé un appel à tous les mouvements et associations de jeunes de Bougouni, Yanfolila, Kolondièba, Ouélessebougou, de sortir massivement pour cette lutte qui doit être un combat pour tous les Maliens.

Mahamadou Yattara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Gouvernement-Magistrats: Un simple combat d’orgueil !

Hyper indignés contre le décret du gouvernement tendant à réquisitionner les magistrats grévistes, le Syndicat …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *