mercredi 26 septembre 2018
Accueil | Société | De l’illégalité dans l’Administration territoriale : Des fonctionnaires à la retraite assurent les fonctions

De l’illégalité dans l’Administration territoriale : Des fonctionnaires à la retraite assurent les fonctions

Cet acte illégal pourrait être source de troubles sociaux dans les jours à venir dans notre pays. Car, les documents signés par ces Gouverneurs et autres Représentants de l’Etat à la retraite ne sont pas valables aux yeux de la loi et sont attaquables à la justice.

En effet, le manque de sérieux est un des caractères spécifique de ce régime d’Ibrahim Boubacar Kéïta. La situation est à tel enseigne qu’un sentiment de laisser-aller est en passe de prendre là-dessus sur la conformité. C’est le moins qu’on puisse dire à propos de ce produit actuellement dans des services déconcentrés de l’Administration territoriale du Mali. Depuis le 31 décembre 2017, des Gouverneurs, Préfets et autres Représentants de l’Etat ont atteint leur limite d’âge à la fonction publique. Mais, cependant, au lieu de faire valoir leurs droits à la retraite, ces cadres véreux continuent d’assurer les fonctions au grand dam des autorités compétentes. C’est le cas du Gouverneur du District de Bamako, Mme Ami Kane, et celui de la Région de Sikasso, Monsieur Coulibaly, forestier de son état. Pour ne citer que ces deux exemples. Lorsque Mme Ami Kane a été dénoncée par nos confrères de l’hebdomadaire ‘’ La Sentinelle’’, le Ministre de tutelle a réagi. Il aurait donné l’instruction d’interdiction de se rendre au service, de signer les documents administratifs, encore de porter la tenue du Gouverneur. Mais, malgré tout, Mme Sacko Ami Kane continuait à se rendre au Gouvernorat même si des sources précisent qu’elle ne signait plus les documents comme elle l’avait fait le 2 janvier 2018, au-delà de l’expiration de ses fonctions.

Selon nos informations, le lundi dernier, elle a été vue au Gouvernorat du District de Bamako.

De son côté, Coulibaly continue d’assurer ses fonctions de Gouverneur de la Région de Sikasso. Il effectue même des tournées à l’intérieur de ladite Région. C’est dire que c’est un problème d’actualité au niveau de l’Administration territoriale du Mali. Alors que des jeunes attendent pour être titularisés en plus des Adjoints ou ceux qui assurent l’intérim dans certaines localités.

Le danger c’est que dans l’avenir les signatures sur des documents administratifs par ces retraités pourraient être source de troubles sociaux. Car, les attributions de lots, par exemple, de ces Gouverneurs et autres Représentants de l’Etat à l’expiration de leurs fonctions sont illégales aux yeux de la loi. Ces documents n’auront pas de valeur juridique. Si Mme Ami Kane signe, le 2 janvier 2018, une attribution de parcelle en tant que Gouverneur du District de Bamako, quelqu’un peut attaquer juridiquement ce document. Parce qu’elle (Mme Ami Kane) ne devrait plus être en fonction à cette date.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Problématique de maternité des femmes : Un traitement couteux à couper le souffle

La problématique de maternité chez les femmes de nos jours demeure plus que d’actualité dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *