mardi 21 mai 2019
Accueil | Oeil du combattant | Crise du Nord : Le Mali a-t-il un Gouverneur ou un Ambassadeur à Kidal ?

Crise du Nord : Le Mali a-t-il un Gouverneur ou un Ambassadeur à Kidal ?

Depuis le 30 janvier 2019, une nouvelle réglementation est en vigueur dans l’État de Kidal (ndlr : Pardon, dans la Région de Kidal). C’est une décision signée du Président de la CMA, Alghabass Ag Intalla. Cette réglementation couvre plusieurs domaines. «Pour la mise en œuvre de la Politique générale de la CMA, la nécessité s’impose de la mise en place d’un arsenal règlementaire régissant la vie courante de la société, adapté à ses cultes, à ses us et coutumes. Cette réglementation fait une classification tripartite des catégories d’infractions à savoir : les contraventions, les délits et les crimes. Les contraventions sont réprimées par les services de répression et en rendent compte au Cadis à travers un procès-verbal (PV). Les délits et crimes ne sont traités que par la Justice « ALQADA ». Il reste entendu que lorsqu’une infraction est commise, il faut la faire cesser, l’effacer et la réprimer. Pour les gros porteurs en stationnements interdits de longue durée, les faire dégager par tous les moyens ainsi que les occupants des espaces publics. Les motocyclistes et les piétons armés sans pièces justificatives seront conduits devant la Justice « ALQADA » pour toutes fins utiles. Leurs motos et armes seront détruites… ».

Cette règlementation régit plusieurs  domaines dont la liste à la possession de votre Fouineur est non exhaustive. Et les faits punissables ci-après cités le sont par domaine.

En effet, force est d’admettre que ce qui est préoccupant à plus d’un titre, voire révoltant, c’est que jusqu’au moment où mettions sous presse,  le Gouvernement malien n’a pas osé réagir même par un simple communiqué de principe. Oui, par un simple communiqué de presse ; car, jusqu’à preuve du contraire, officiellement, Kidal est la 8eRégion administrative du Mali. Et plusieurs Agents de la Fonction publique de l’État et des collectivités en service dans cette Région émargent sur le Budget national. Ils sont payés et pris en charge par l’argent du contribuable malien. Or, depuis l’éclatement de la crise en 2012, les Habitants ou la Région de Kidal ne s’acquittent pas de leurs devoirs civiques vis-à-vis de l’État malien dont le Trésor public est souvent vidé de toutes ses caisses au profit des seuls Hauts Cadres originaires de cette Région. Cela n’est pas un secret pour personnes que les Cadres de la CMA à Bamako sont devenus les enfants chouchous du Régime en place. À Bamako et au sein du Gouvernement et dans tous les grands de l’État, ils se la coulent en douce.

Le Fouineur

 

Rédaction

Voir aussi

DAOUDABOUGOU : Il passe à tabac ses beaux-parents parce sa fiancée n’a pas passé la nuit chez lui

Parce que sa fiancée n’a pas passé la nuit chez lui, D. K a fini …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :