vendredi 21 septembre 2018
Accueil | Nos régions | CRISE AU CENTRE DU PAYS: Vers une année « blanche » pour les producteurs agricoles de Koro.

CRISE AU CENTRE DU PAYS: Vers une année « blanche » pour les producteurs agricoles de Koro.

La crise intercommunautaire dans la région de Mopti depuis un long moment n’a toujours pas connu sa limite, pire elle est entrain d’impacter la culture agricole de cette saison. Pendant que la saison des pluies annonce sa couleur, la majorité des producteurs agricoles sont déjà en déplacement ou continuent de se déplacer à cause du conflit qui s’installe dans la zone.

Malgré le redéploiement récent des forces de l’ordre dans ladite partie, la situation sécuritaire est loin d’être calme dans la région de Mopti, plus précisément dans le cercle de Koro près de la frontière avec le Burkina Faso. Puisque les populations de cette localité continuent d’être la cible des groupes armés (souvent dite d’autodéfense) et cela malgré la présence des militaires récemment redéployés dans la zone afin de protéger les populations et de permettre la tenue des élections prévue dans moins de deux mois. Le plus grave dans tout ça, est que cette insécurité va sans doute compromettre la culture saisonnière des producteurs agricoles qui sont entrain de fuir la zone.

Ainsi, partout des cris de peur dominent la vie quotidienne des habitants de la zone : « Au moment où je parle, il est impossible de se rendre au champ pour des travaux champêtres car tu peux être attaqué et même assassiné à tous moment. C’est vrai que des villages entiers sont attaqués constamment et si rien n’est fait d’ici peu, il est fort possible que les producteurs agricoles passent cette année sans pouvoir cultiver leurs champs et cela est plus que grave à mon avis. Nous, on se demande jusque-là quel est l’objectif de la venue des militaires ici car ça n’a absolument pas résolu la situation du tout », a déclaré un habitat depuis la Commune de Dioungani dans le cercle de Koro. Tout comme ce dernier, les quelques informations qui nous parviennent sont pleines de désespoir. Aujourd’hui, près de cent villages et hameaux sont complètement anéantis à travers les 16 communes du cercle de Koro et même dans d’autres cercles de la région de Mopti. Cette situation violente dure depuis bientôt un an A.K LA LETTRE DU MALI

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne a fait une donation de matériel à la radio de la Diaspora « Khasso »

Pour permettre aux migrants de se rapprocher davantage de leur communauté d’origine, le Conseil Supérieur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *