mardi 18 décembre 2018
Accueil | Politique | Convention des bâtisseurs : Déjà des absences

Convention des bâtisseurs : Déjà des absences

s’agit plus précisément de Moussa Mara du parti Yelema en visite à Kita, Représenté par son Premier Vice Alassane Diarra et de Housseini Amion Guindo des PUR qui s’est rendu à Sikasso, et son secrétaire Général Alassane Abba a répondu à sa place. Cette convention a vu le jour grâce aux efforts de monsieur Aboubacar Doucouré, qui a pris l’initiative de démarcher chacun pour aboutir à cette alliance.

Ce jour, à part ces deux candidats de la convention cités plus haut, tous les autres leadeurs  étaient présents. Notamment Modibo Sidibé de la Nouveau Pôle Politique (NPP), Mountaga Tall d’UNI pour le Mali (UMA) ; Hamadoun Touré de l’Alliance Kayira ; Général Moussa Sinko Coulibaly de la plate forme, du Clément Mamadou Dembélé de Malikô. Tous, candidats à l’élection présidentielle se sont réunis au sein de l’alliance politique et sociale, qui a pour but de protéger le Mali, d’apporter de vraies réponses aux problèmes d’ordre économique, politique, sécuritaire, social et culturel.

Au cours d’une conférence de presse, la Convention des Bâtisseurs, à travers le cadet de l’équipe, a présenté la Charte de la convention aux journalistes et aux militants et sympathisants présents en grand nombre. Les signataires s’engagent à mutualiser les efforts humains, matériels et logistiques avant pendant et après les élections (présidentielles, législatives, régionales et municipales).

Ainsi, chaque candidat signataire ou son Représentant a à défendre les intérêts de tous les candidats pendant le processus électoral. Les Bâtisseurs s’efforceront d’obtenir une candidature unique pour l’élection présidentielle du 29 juillet prochain.

Ainsi, le candidat qui franchira  le premier tour sera soutenu et accompagné par l’ensemble des signataires. Mais si deux candidats de la convention se retrouvent au deuxième tour, les autres voteront librement pour celui de leur choix. Par contre, si aucun membre de la convention ne passe le premier tour, une négociation sera engagée pour le candidat à soutenir. La cérémonie a pris fin avec cette volonté par laquelle les membres signataires de la convention s’engagent à retrousser les manches pour la victoire.

Mahamadou YATTARA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

PROROGATION DU MANDAT DES DEPUTES OU DÉSORDRE ? Le dilemme du peuple malien

Tout indique aujourd’hui que le Mali connaitra après le 31 décembre 2018, date limite de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :