samedi 26 mai 2018
Accueil | Société | Contre la suspension du Maire Alou Coulibaly : La Commune VI mobilisée

Contre la suspension du Maire Alou Coulibaly : La Commune VI mobilisée

Une vingtaine d’associations de la Commune VI dont le sulfureux
Collectif pour la Défense de la République du chroniqueur
Mohamed Bathily dit Ras Bath se sont mobilisée pour la levée de la
suspension du Maire de la Commune VI, Alou Coulibaly.

Après cette démarche, le collectif se donne le droit de donner une
chance à la médiation, déjà engagée par les Chefs de quartiers. Si cette
démarche n’aboutit, d’autres actions seront organisées. Ce serait, entre
autres, des marches pacifiques, des se-tin devant la Mairie et tous les
Centres d’État civil secondaires de la Commune et des journées de ville
morte dans la Commune. Le Maire Alou Coulibaly a été suspendu pour
trois mois, par le Ministre des Collectivités Territoriales, Alhassane Ag
Mohamed Moussa. Les raisons de la suspension seraient entre autres,
l’élaboration d’un ordre de mission lors d’une mission à l’Extérieur au
compte de Rokiatou Touré qui ne serait pas employée à la Mairie et que
le Maire Coulibaly aurait fait passer pour une Conseillère. C’est pour
cela, selon le Communiqué du Ministre, que l’Ambassade de la France a
porté plainte contre le Maire.
En outre, la gestion du Maire serait entachée d’abus de pouvoir puis un
recrutement fictif de cinq (5) agents sans passer par le Conseil
communal et avoir vendu 234 permis d’occuper en faisant croire qu’il les
Une vingtaine d’associations de la Commune VI dont le sulfureux
Collectif pour la Défense de la République du chroniqueur
Mohamed Bathily dit Ras Bath se sont mobilisée pour la levée de la
suspension du Maire de la Commune VI, Alou Coulibaly.

Après cette démarche, le collectif se donne le droit de donner une
chance à la médiation, déjà engagée par les Chefs de quartiers. Si cette
démarche n’aboutit, d’autres actions seront organisées. Ce serait, entre
autres, des marches pacifiques, des se-tin devant la Mairie et tous les
Centres d’État civil secondaires de la Commune et des journées de ville
morte dans la Commune. Le Maire Alou Coulibaly a été suspendu pour
trois mois, par le Ministre des Collectivités Territoriales, Alhassane Ag
Mohamed Moussa. Les raisons de la suspension seraient entre autres,
l’élaboration d’un ordre de mission lors d’une mission à l’Extérieur au
compte de Rokiatou Touré qui ne serait pas employée à la Mairie et que
le Maire Coulibaly aurait fait passer pour une Conseillère. C’est pour
cela, selon le Communiqué du Ministre, que l’Ambassade de la France a
porté plainte contre le Maire.
En outre, la gestion du Maire serait entachée d’abus de pouvoir puis un
recrutement fictif de cinq (5) agents sans passer par le Conseil
communal et avoir vendu 234 permis d’occuper en faisant croire qu’ils estimeraient arbitraires
Mahamadou YATTARA lecombat.fr

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Trafic de stupéfiants et complicité : Mandala Traoré écope de 18 mois de prison, Konimba Bouaré 10 ans par contumace,les autres acquittés

La première édition de la Cour d’Assises 2018, dans son audience d’hier mercredi 23 mai, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *