samedi 15 décembre 2018
Accueil | Politique | CONTESTATION DE LA PRESIDENTIELLE DE 2018 : L’opposition encore dans la rue !

CONTESTATION DE LA PRESIDENTIELLE DE 2018 : L’opposition encore dans la rue !

L’opposition malienne était de nouveau dans la rue le samedi dernier sous l’égide de son chef de file Soumaïla Cissé accompagné par son directoire de campagne. Elle réclamait la victoire des urnes. Ses partisans ont été moins nombreux que lors de la marche précédente, malgré la présence de certains candidats comme Choguel Kokalla Maïga, Mohamed Ali Bathily, Me Mountaga Tall, etc.

« Nous sommes encore une fois dans la rue, pour réclamer la victoire du vote des Maliens. Parce que les Maliens savent pour qui ils ont voté. Karissa sait que les maliens n’ont pas voté pour lui. Hier nous étions chez le Chérif du Nioro M’Bouillé Haïdara moi et Choguel Kokala Maïga. Il nous a dit de vous transmettre ses bénédictions et salutations aussi son encouragement, qu’il est avec nous. Il a dit également que la façon dont vous sortez pour marcher pacifiquement est son souhait. Il a demandé ne rien toucher. Et votre pacifisme et votre esprit républicain et démocrate le rendent heureux. Il s’en glorifie », a expliqué Soumaïla Cissé devant ses militants.

« Je vous remercie de votre pacifisme et je l’ai dit vous les jeunes et les femmes vous pouvez marcher sur les œufs car depuis que nous avons commencé à sortir, nous n’avons touché à aucune branche d’arbre, c’est ça la démocratie, la responsabilité qu’on prône pour le Mali et les Maliens, c’est ça que nous recommandons et cherchons partout où que nous soyons dans ce pays-là », a encore dit Soumaïla Cissé.

Les opposants qui ont été arrêtés notamment Paul Ismaël Boro et Moussa Kimbiri étaient présents à la marche. Chacun a eu le micro pour dire quelque chose.

Ras Bath dira qu’il a pardonné à Oumou Berthé dite Dikorè, la journaliste de l’ORTM, qui a lu le communiqué du CDR en langue nationale sur la télévision nationale pour sa mauvaise traduction de l’élément. « Nous avons dit que le CDR prend acte de réélection d’IBK, ça aussi ne veut pas dire que CDR a reconnu IBK comme président », a expliqué le porte-parole du CDR.

Amadou Sala Touré

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Marche de l’opposition : Encore réprimée

La marche de l’opposition pour dénoncer les crises qui secouent le pays notamment au Nord …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :