lundi 17 décembre 2018
Accueil | Société | CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’INPS : Un résultat de l’exercice qui se chiffre à 10,250 milliards contre 9,670 milliards en 2016

CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’INPS : Un résultat de l’exercice qui se chiffre à 10,250 milliards contre 9,670 milliards en 2016

La session extraordinaire de l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS) s’est ténue hier mercredi dans sa salle de réunion. La présente session était présidée par le président du Conseil d’administration M Yacouba Katilé.
L’ordre du jour portait sur l’examen et l’adoption des états financiers de l’exercice 2017 de l’Institut National de Prévoyance Sociale, de la validation du rapport d’inventaire des immobilisations et l’examen de la note de présentation de l’étude actuarielle.
Dans son intervention le président du conseil d’administration Yacouba Katilé a rappelé que le rapport que sur les immobilisations a été examiné. Ainsi, du 31 décembre 2017, il ressort un total bilan de 192, 548 milliards de FCFA contre 172, 246 milliards de FCFA en 2016 soit, une hausse de 12% ; un excédent des produits sur les charges de 10, 250 milliards contre 9, 670 milliards, en 2016, soit une hausse de 6%. Toutefois il a laissé entendre que des réserves de 129,952 milliards à ajuster pour respecter les minima légaux conformément aux dispositions de la Conférence Interafricaine de la Sécurité Sociale (CIPRES), des actifs immobilisés de 76,551 milliards de FCFA, trésorerie active 43,048 milliards, un résultat de l’exercice qui se chiffre à 10,250 milliards contre 9,670 milliards en 2016, soit une hausse de 6%. Par ailleurs il a affirmé que le rapport d’inventaire sur les immobilisations, le Conseil d’Administration, en sa 86éme session ordinaire du 28 décembre 2017 avait recommandé à l’INPS de procéder à l’inventaire des biens de l’Institut afin de prendre en compte les réserves formulées par les commissaires aux comptes.
Ainsi, les résultats de cet inventaire sont contenus dans le rapport sur lequel, l’autorisation du Conseil d’Administration est requise afin de permettre à l’INPS de prendre en compte les sorties d’immobilisation proposées.
Boubacar Diam Wagué LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

MISSABOUGOU : Le 3e pont bloqué vendredi par des jeunes de Missabougou

Soutenu par leurs camarades de Yirimadio-Missabougou, les jeunes de Missabougou ont bloqué l’accès au pont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :