samedi 15 décembre 2018
Accueil | Société | Concours de recrutement à la Fonction publique : 25.542 Candidats ont affronté les épreuves hier dimanche 1erdécembre

Concours de recrutement à la Fonction publique : 25.542 Candidats ont affronté les épreuves hier dimanche 1erdécembre

Démarrage des concours de recrutement direct à la Fonction publique de l’État : 25.535 candidatures acceptées, dont 15.542 candidatures féminines (soit 60,87% des candidats inscrits) et 103 candidats en situation de handicap.

Dans le cadre du démarrage des concours directs d’entrée à la Fonction publique, le Ministre du Travail, de la Fonction Publique et de la Reforme de l’Etat, chargé des Relations avec les Institutions, Mme Diarra Racky Talla, a animé, le vendredi 30 novembre 2018, un point de presse dans la salle de conférences de son Département. C’était en présence du Directeur du Centre  National des Concours et du Secrétaire Général du Ministère du Travail et de la Fonction Publique.

Comme à l’accoutumée, l’objectif de ce point de presse est d’informer l’opinion nationale, à travers les médias, de l’organisation et du déroulement des concours d’entrée à la Fonction publique de l’État. Ce,  dans un souci de transparence et d’assurer  l’égal accès à ces concours annuels à tous les Diplômés ou ayants droit. Le recrutement  dans la Fonction publique a pour objet de pourvoir aux vacances  d’emploi  dans les services publics pour répondre  aux besoins en personnels qualifiés au sein des services  de l’État et de rajeunir les effectifs de notre Administration pour son bon fonctionnement.

Pour la Ministre Mme Diarra Racky Talla, l’exercice budgétaire, au titre de l’année 2018, s’élève  à 5.630 Agents dont  2.042 cadres de la catégorie A, 1.951 cadres de la catégorie B2, 741 de la catégorie B1 et 896 de la catégorie C (soit, respectivement,  36,27%, 34,66%, 13,16% et 15,92% des besoins exprimés). À  l’en croire,  25.535 candidatures acceptées ont été enregistrées  dont 15.542 candidatures féminines  (soit 60,87% des candidats inscrits) et 103 candidats en situation de handicap (soit 0,40% des inscrits). Ainsi, le concours concerne tous les Services de la Fonction publique d’État  à savoir l’Administration Générale, Arts et Culture, Agriculture et Génie Rural, Eaux et Forêts, Élevage, Industrie et Mines, Constructions Civiles, Informatique, Finances, Jeunesse et Sports, Information et Audiovisuel, Affaires Etrangères, Statistiques et Santé. Et, Mme Diarra Racky Talla souligne que le District de  Bamako seul a enregistré 17.918 candidatures (soit 70,17% du taux des candidats inscrits). Selon elle, les épreuves se dérouleront, les, 1er, 2, 8 et 9 décembre 2018 à Bamako et dans les centres régionaux de Kayes, Sikasso, Ségou, Mopti et Gao.

Pour des raisons de transport et de logistique, à Gao, les épreuves du 1erdécembre seront reportées au  15 décembre.

Avant de terminer,  Mme la Ministre du Travail, de la Fonction Publique et de la Reforme de l’État  a précisé qu’après  le dépouillement des dossiers de candidatures, il a été constaté, dans certains corps  de la Santé et de l’Industrie et des Mines  le nombre des candidats  inscrits est largement inférieur au nombre de postes mis en compétition.

À cet effet, dans le but de préserver ces postes,  ceux-ci ont été reportés sur d’autres spécialités  afin d’accroitre les chances des candidats. Pourvu que la vertu de l’Homme qu’il faut à la place qu’il faut triomphe !

Abdoulaye Faman Coulibaly : LE  COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Pourtant accusé de pédophilie : Zié Sanogo acquitté par la Cour d’Assises

Né vers 1975 à Sikasso, fils de Mamadou et de Mariétou Sanogo, Technicien comptable, Zié …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :