jeudi 21 septembre 2017
Accueil | Votre opinion | Clubs de soutien à Maouloud Ben Kattra : Les ambitions discrètes d’un syndicaliste affranchi

Clubs de soutien à Maouloud Ben Kattra : Les ambitions discrètes d’un syndicaliste affranchi

Parce qu’il sait bien qu’il lui sera désormais très difficile de signer son retour dans la vie syndicale, Maouloud Ben Kattra se prépare au combat politique. Pour ce faire, les clubs dormants qu’il avait discrètement mis en place depuis quelques deux ans, se réveillent enfin pour fabriquer d’une manière ou une autre un homme politique.
Militant émérite avec un verbe aussi convaincant, les 30 ans de combats de Maouloud Ben Kattra pour la cause des autres auraient été une fierté dans les archives de la vie syndicale du Mali et surtout un exemple pour les futures générations ambitieuses de luttes syndicales. Mais hélas ! L’homme était jusque-là respecté et jouissait d’une intégrité bien respectable jusqu’à ce jour où il a tourné dos au combat syndical dans des conditions incomprises.
Le saviez-vous ? Auparavant secrétaire général du Syndicat national de l’éducation et de la culture (Snec) et Secrétaire général adjoint de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM), Maouloud Ben Kattra est parti occuper son fauteuil ministériel sans pourtant informer qui de droit, ni ses camarades de combat ni les travailleurs qu’il était censé défendre. Aux lendemains de sa nomination, le bureau de la centrale syndicale a produit un communiqué accordant à Maouloud Ben Kattra toute une liberté d’accomplir sa nouvelle mission (lire Déclaration de l’UNTM). Dès lors le divorce était consommé et Kattra n’est plus qu’ancien syndicaliste du Mali. Impossible donc pour lui de revivre cette vie.
C’est bien dans cette optique que Maouloud Ben Kattra se prépare à un nouveau combat à savoir celui de la politique qu’il n’avait jusque-là pas connu. Les treize clubs de soutien en son nom lancés cette semaine à Sikasso ne datent pas d’aujourd’hui. Ils existent depuis deux ans et ambitionnent de s’implanter très prochainement sur l’ensemble du territoire national avec une ambition purement politique qui va être entretenue au nom de ‘‘l’autonomisation économique des femmes et des jeunes avec comme stratégie de réalisation la formation et l’initiative privée à travers les secteurs les plus porteurs de notre économie’’.
La question qui doit tarauder l’esprit est de savoir la provenance des fonds qui seront utilisés pour l’entretien du club quand on sait le fonctionnement des clubs au Mali. Est-ce les fonds du ministère qui vont être déviés pour cela ? On ne saura le dire, mais une chose est que cette situation saute aux yeux de tous, surtout pour ceux qui ont suivi les 10 premiers jours du ministre Kattra. Comme une boule de neige, l’homme a su créer dans sa tête les 200 000 emplois du président IBK. Il pensait pour l’occasion aider le président avec ces chiffres, malheureusement le malien lambda qui réfléchissait autrement, a pris conscience. Il ne veut plus se faire duper par qui que ce soit.

Déclaration de l’UNTM

Le Bureau Exécutif de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) a appris la nomination de son Secrétaire général adjoint, le Camarade Maouloud Ben Kattra dans le gouvernement.
L’UNTM félicite son ancien secrétaire général adjoint et lui souhaite pleins succès dans la mission que le Président de la République lui a confiée indépendamment de toute affiliation syndicale au SNEC, comme à l’UNTM dont les avis n’ont pas été du reste demandés.
Le Bureau Exécutif de l’UNTM sans exclure un partenariat avec l’ensemble des autorités tient à signaler aux travailleuses et travailleurs du Mali que leur organisation syndicale demeure indépendante, libre et attachée à la défense des seuls intérêts de ses membres, sans impact aucun, sur ses décisions, de l’appartenance du Camarade Maouloud Ben Kattra, ancien secrétaire général adjoint, au gouvernement.
P/Le Bureau Exécutif
Le Secrétaire Général
Yacouba Katilé
Chevalier de l’Ordre National

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Tentative de pugilat à l’Ambassade du Mali au Gabon après la découverte d’un réseau de faussaires du laissez-passer malien

Il a été découvert récemment l’existence d’un réseau de faussaires établi à Libreville, de façon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *