samedi 21 octobre 2017
Accueil | International | Classement des villes africaines où il fait bon vivre en 2017 : Bamako occupe le 39e rang

Classement des villes africaines où il fait bon vivre en 2017 : Bamako occupe le 39e rang

Selon le classement 2017 de la qualité de la vie, publié le 14 mars par le cabinet de Conseil Mercer, la capitale malienne se hisse au 39e rang à l’échelle africaine. Bamako occupe par le même classement la 220e place au plan mondial sur un total de 231 villes.

Le classement de Mercer se base sur 39 critères répartis sur 10 grandes catégories: l’environnement politique et social, l’environnement économique, l’environnement socioculturel, les considérations médicales et sanitaires, les écoles et l’éducation, les services publics et le transport, l’infrastructure urbaine, les loisirs, les biens de consommation, les logements et, enfin, l’environnement.

Suivant ces critères, c’est la ville de Port-Louis  qui est la meilleure où il fait bon vivre en Afrique, selon le classement 2017 de la qualité de la vie. La capitale mauricienne, qui arrive au 84e rang mondial, est suivie à l’échelle africaine par les villes sud-africaines de Durban (87e au plan mondial), du Cap (94e) et de Johannesburg (96e).

Viennent ensuite Victoria (98e au plan mondial), Tunis (114e), Rabat (117e), Casablanca (125e), Windhoek (130e). Gaborone (141e), la capitale du Botswana, ferme le Top 10 africain. (Voir en encadré le classement complet ci-dessous).

A l’échelle mondiale, Vienne est la ville ayant la meilleure qualité de vie, devant Zurich, Auckland, Munich et Vancouver.

Les capitales de l’Irak (Bagdad), de la Centrafrique (Bangui), du Yémen (Sanaa), d’Haïti (Port-au-Prince) et du Soudan (Khartoum) sont, quant à elles, les villes proposant la moins bonne qualité de vie.

En encadré

Classement des villes africaines où il fait bon vivre en 2017:

1-Port-Louis (84è place à l’échelle mondiale)

2- Durban (87è)

3-Le Cap (94è)

4-Johannesburg (96è)

5-Victoria (98è)

6-Tunis (114è)

7- Rabat (117è)

8-Casablanca (25è)

9-Windhoek (130è)

10- Gaborone (141è)

11-Lusaka (150è)

12-Dakar (163è)

13-Libreville (164è)

14-Le Caire (165è)

15-Accra (166è)

16-Kampala (173è)

17-Blantyre (179è)

18-Cotonou (181è)

19-Maputo (181è)

20-Alger (184è)

21-Banjul (185è)

22-Nairobi (186è)

23-Djibouti (189è)

24-Kigali (192è)

25-Yaoundé (194è)

26-Douala (196è)

27-Dar Es Salam (199è)

28-Luanda (201è)

29-Lomé (206è)

30-Abidjan (208è)

31-Addis Ababa (209è)

32-Harare (210è)

33-Lagos (212è)

34- Abuja (213è)

35- Antananarivo (216è)

36-Ouagadougou (217è)

37-Tripoli (218è)

38-Niamey (219è)

39-Bamako (220è)

40- Nouakchott (221è)

41-Conakry (222è)

42-Kinshasa (223è)

43-Brazzaville (224è)

44- N’djamena (226è)

45-Khartoum (227è)

46-Bangui (230è)

Katito WADADA

Rédaction

Voir aussi

PARIS ACCUEILLE LA 1ère EDITION DU FORUM PPP-AFRIQUE : focus sur le financement des infrastructures et de l’énergie

A l’initiative de la société Trainis, le 1er Forum Partenariat Public Privé (Forum PPP) Afrique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *