vendredi 19 avril 2019
Accueil | Oeil du combattant | Ces odeurs chroniques d’urines qui polluent tout le secteur de Rails-da !

Ces odeurs chroniques d’urines qui polluent tout le secteur de Rails-da !

Au cœur du centre-ville de notre capitale, dans le secteur dit de Rails-da, situé dans les parages du grouillant Grand Marché de Bamako, l’atmosphère ne cesse d’être polluée. Et, pour cause, dans ce secteur des rails logeant le quartier de Bagadadji, les gens sans gêne urinent partout, dans tous les coins et recoins, précisément  dans les alentours de  l’Assemblée nationale et le long de la ruelle ralliant le feu de stop au Rond-point du commissariat du 3eArrondissement. Là, c’est  une zone réaménagée pour le passage de la locomotive, mais transformée en secteur-urinoirs public par ces apprentis des transports collectifs (SOTRAMA). Ces jeunes qui ont le tout des vrais malfrats ou des SDF (sans domiciles fixes). Ce petit monde qui réside en permanence dans cette zone la réduit à la laide expression de  toilettes publiques à l’air libre avec leurs déchets liquides (urines) qui se déversent sur les bordures des artères principales. Ce qui fait que  dans ce secteur,  les usagers de la circulation, particulièrement les motocyclistes  et les piétons ainsi que les riverains respirent mal avec ces odeurs nauséabondes et puantes qui polluent l’atmosphère. La gravité en est à telle enseigne que du coup l’on peut y perdre automatiquement l’humeur de toute une journée. Dans cette situation, nous imaginons la cause des autres résidants de la zone même à une distance éloignée, car le vent change naturellement de direction et avec lui ces odeurs insupportables à respirer. Donc, en guise de mesures idoines qui s’imposent, les services municipaux en charge d’assainissement de notre capitale feraient mieux  de réserver une attention particulière à cet endroit.

Le Fouineur  

 

Rédaction

Voir aussi

Vol de chaussures à la mosquée Maïga de Sabalibougou

Le vendredi 8 mars dernier, lors de la cérémonie funéraire d’une vieille dame, un voyou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :