lundi 22 juillet 2019
Accueil | Politique (page 10)

Politique

Chérif Bouyé de Nioro : «Le seul et unique objectif de ce Gouvernement, c’est la modification de notre constitution»

La demande pressante de l’extérieur en complicité avec les «enfants chouchous» de Kidal de réviser à tout prix la Constitution du 25 février 1992 fait l’objet d’une grande discussion au sein de l’opinion nationale. Cela, que ça soit au plan politique que social. Le célèbre Guide des Hamallistes a levé …

MOHAMED ATTAHER AG AGAMANI A LA TETE DE L’AGEROUTE : Le mauvais casting du ministre des infrastructures et de l’équipement

Au cours d’une présentation du bilan de l’année 2018 à l’hôtel Maevas Palace, Mme le ministre des Infrastructures et de l’Equipement, Mme Traoré Seynabou Diop a insisté sur la synergie d’actions et la performance des services des routes qui sont la direction nationale des routes, à sa tête M Naman …

ASSASSINAT DU PRESIDENT MODIBO KEITA : L’ex-dictateur, Moussa Traoré, doit enfin dire toute la vérité

Depuis l’instauration de la première République à nos jours, s’il y a un personnage dont l’essentiel des Maliens regrette la disparition, c’est bien l’ex-Président et père de l’indépendance du Mali, Modibo Kéita. La nation entière lui voue un culte. Même les générations n’ayant existé à l’époque de son règne, voient …

Gouvernance: Moussa Mara appelle le Ministre Malick Coulibaly à libérer les prisonniers n’ayant rien à faire dans l’univers carcéral

Le trou dans lequel les précédentes équipes gouvernementales ont enfoncé le pays est très profond. Ainsi, une contribution de tous à travers des propositions concrètes est plus que jamais nécessaire pour relever les défis d’ordre social, sécuritaire et politique. Ici, l’ancien Premier Ministre Moussa Mara livre une analyse pointue et …

Le Pr Issa N’Diaye à propos de l’Accord d’Alger «Les populations maliennes n’accepteront jamais que leur territoire soit sous la coupe d’une minorité ethnique à l’idéologie raciste, sectaire et suprématiste »

La mise en œuvre effective de l’accord dit de paix issu du processus d’Alger souhaité par les « enfants chouchous de Kidal » en complicité avec l’extérieur est, sans doute, un grand risque pouvant engendrer la partition du Mali. C’est du moins ce qu’on constate à travers cette analyse du Pr Issa …

Aller à la barre d’outils