vendredi 19 janvier 2018
Accueil | INTERVIEWS (page 4)

INTERVIEWS

ZOUMANA N’TJI DOUMBIA, PRESIDENT DE LA COMMISSION LOI DE L’ASSEMBLEE NATIONALE : « Rien n’est mis dans cette Constitution pour diviser les Maliens »

Nous avons approché l’honorable Me Zoumana Ntji Doumbia, président de la commission loi de l’Assemblée nationale et député élu à Bougouni, pour échanger sur projet de loi portant sur la révision constitutionnelle. Avec lui, nous avons logiquement évoqué le référendum prévu pour le 9 juillet 2017. Interview. Le Reflet : …

Mahamadou Dabou Traoré, membre de la plateforme « Antè an bana, touche pas à ma constitution » : « Je manifesterai jusqu’à ce qu’il y est: Un retrait, des consultations, un consensus autour du texte final ou une annulation pure et simple du projet »

Le week-end dernier, il était à l’avant garde de la marche organisée par le mouvement « Trop c’est trop » pour dire non à la révision constitutionnelle.  Malgré la violence policière utilisée pour réprimer la marche, Mamadou Dabou Traoré dit « Pif » se dit prêt pour participer à la grande marche de demain de …

Honorable Me AlKaïdy Mahmoud Touré, Député élu à Diré, membre de l’opposition : «Le problème est qu’aujourd’hui, même s’il est nécessaire de réviser la constitution, le contexte ne s’y prête pas»

Très tard dans la nuit du vendredi dernier, ils étaient 35 à voter contre l’adoption de la loi portant révision de la constitution du 25 février 1992. Nous avons rencontré l’un d’entre eux, il s’agit du Député élu à Diré, l’Honorable Me AlKaïdy Mahmoud Touré. Dans les lignes qui suivent, …

Honorable Mamadou Diarrassouba sur le mode de désignation au sein du Sénat par le Président de la République : «Il y a des gens qui ne sont pas élus mais qui sont légitimes. Ousmane Madani Haïdara, Mahmoud Dicko, le Cardinal Jean Zerbo sont tous légitimes»

C’est à 2 heures 45 minutes du matin que les Députés ont, le vendredi dernier, adopté à 111 voix le projet de loi portant révision de la constitution du 25 février 1992. Les groupes parlementaires VRD et ADP-Maliba-Sadi ont voté à 35 voix contre le projet de loi auquel il …

Bernadette Sène, Conseillère principale de la MINUSMA pour la protection des femmes : «Avec la montée de l’extrémisme violent et l’intégrisme, les droits des femmes risquent d’en souffrir davantage»

La mission de l’Unité Genre est d’appuyer les autorités maliennes à garantir la participation pleine et entière ainsi que la représentation des femmes à tous les niveaux du processus de réconciliation nationale et de la paix. Nous avons rencontré Bernadette Sène, Conseillère principale de la MINUSMA pour la protection des …

Rokiatou Sissoko : Certes, une Handicapée mais pas comme les autres

Leader d’une association nationale et comptable-adjointe à la Direction de l’Economie et d’Industrie, Mme Rokiatou Sissoko est  une jeune femme, très brave, courageuse, dynamique et travailleuse. Elle est mère d’une fille, et réside à Lafiabougou. Forte de son dynamisme et de son niveau intellectuelle, elle a su se forger le …

Me Amadou Tiéoulé Diarra, Avocat au Barreau du Mali, à propos du Protocole de Maputo : «Les pesanteurs sociales et religieuses sont plus fortes que la puissance de l’État»

L’adoption, en juillet 2003, du Protocole de Maputo, a été historique pour la promotion des droits des femmes; car, posant les jalons de l’égalité des sexes comme principe fondamental. Plus d’une dizaine d’années, que faudra-t-il retenir de cet instrument juridique dont l’application demeure silencieuse ? Il faut rappeler que le Mali l’a …

IBRAHIMA N’DIAYE, LE DIRECTEUR DE CABINET DU CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION SE CONFIE A INFOSEPT : « Là où le régime a été performant, c’est bien dans la tromperie… Il y a tellement d’amertume et de déception que ce serait miraculeux pour ce pouvoir d‘être réélu ».

Dans cet entretien qu’il a bien voulu nous accorder depuis son bureau de directeur de Cabinet du Chef de file de l’Opposition, M. Ibrahima, non moins 2ème vice-président de l’URD se prononce sur les questions brulantes de l’heure. Il réagit entre autres sur les missions de son Cabinet, des membres …

Situation agricole au Mali : «Aujourd’hui, la fonction agricole est une fonction dévalorisante », explique le Président de l’ANAM, El Hadj Seydou Idrissa Traoré

Actuellement, au Mali, la production agricole est confrontée à plusieurs contraintes parmi lesquelles la valorisation du domaine. L’Association Nationale des Agronomes du Mali (ANAM), face à ce problème, se mobilise activement. Pour ce faire, la question principale est de savoir quel type d’Agriculture pour le Mali ?  El Hadj Seydou Idrissa …