dimanche 23 septembre 2018
Accueil | Politique | Candidature de Harouna Sangaré : Chérif Haïdara a-t-il choisi son candidat ?

Candidature de Harouna Sangaré : Chérif Haïdara a-t-il choisi son candidat ?

À quelques encablures de l’élection présidentielle,  les regains de candidatures saccadées ne cessent de perturber le sommeil des Maliens. Le samedi dernier, le Maire marabout de la Commune de Ouenkoro, bras droit du Chérif Ousmane Madani Haïdara, s’est lancé officiellement dans la course pour Koulouba.

Même si les circonstances d’ordre sécuritaire et la lenteur des préparatifs du scrutin présidentiel suscitent maints doutes sur la possibilité de  tenir des élections en juillet prochain, les candidatures ne cessent de tomber, telles des nuées de sauterelles. Après celle du Général démissionnaire  Moussa Sinko Coulibaly, de Mohamed Aly Bathily contre l’Homme qui leur a donné miel et ruche pendant plus de 4 ans,  mais qui a surpris plus d’un Malien, c’est le bras droit de Chérif Ousmane Madani Haïdara, le  Leader spirituel des Ançardine, Harouna Sangaré, qui vient de ménager sa monture pour Koulouba.

Les musulmans veulent-ils prendre en otage le palais ? Étonnant ! 

Quand le contrôleur devient l’Exécutif, c’est le Peuple qui en sera la victime principale. C’est du moins la suite  qu’on devait attendre après le divorce entre les Chefs religieux et le Président IBK.

Ainsi, par cette interruption brusque du boucanier de Sikiri Solo  qui seconde celle du richissime de Wassoul’Or, Aliou Boubacar Diallo, s’est déclaré candidat sur la natte de prières du Chérif de Nioro contre IBK, leur ancien ami de 2013. Peut-on dire que  les fauteuils présidentiels plaisent désormais, aux prêcheurs.

Pour rappel, le Chérif Ousmane Haïdara avait clamé haut et fort que le Seigneur de Sebenikoro n’a toujours pas honoré sa promesse des 170 hectares attribués aux musulmans qu’il avait annoncée lors des festivités du Mouloud 2016. Est-ce la raison de la candidature de Harouna Sangaré ? Haïdara a suggéré tout récemment par ces propos : «Si le Président ne respecte pas les musulmans, nous allons choisir un candidat musulman pour nous faire respecter lors de l’élection à venir». Le coup serait-il en gestation avec l’atterrissage brusque de ce jeune marabout? Devant les journalistes, le samedi dernier, dans son salon présidentiable, le candidat marabout  dit «Harouna V8»  a affirmé qu’il a un carnet d’adresses importantes pour porter  le Mali dans le concert des grandes nations. Le Guide religieux de l’association islamique Al-Imam Billah, avant de jeter le chapelet pour le fauteuil présidentiel, avait entrepris plusieurs activités ces derniers mois, tel que des prêches et des œuvres humanitaires à l’endroit des jeunes et des femmes. Choses que beaucoup de Maliens avaient appréciées. Mais ce nouveau virage n’est encore pas compris par nombre de Maliens : «Prêcheur aujourd’hui, demain Homme politique. C’est un caméléon», a déclaré un intervenant.

Les préparatifs des scrutins du juillet prochain sont animés par le croc-en-jambe et  des coups de coup-de-poing intempestifs entre les coureurs. Alors de qui d’Aliou Boubacar Diallo et de Harouna Sangaré serait le candidat des leaders religieux cette année ?

Le temps nous édifiera …

Seydou Konaté : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

CHEICK TIDIANI SANGHO DEMISSIONNE DU z : Le « Soleil levant » se couche à Bakaribougou

Le retrait de ce militant dévoué à la cause du parti de Me Mountaga Tall …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *