samedi 25 novembre 2017
Accueil | Société | Attaque du camp de la MINUSMA de Tombouctou : Bilan une quinzaine de morts

Attaque du camp de la MINUSMA de Tombouctou : Bilan une quinzaine de morts

Ces informations viennent du site officiel du Ministère  de la Défense et des Anciens Combattants du Mali. Selon   elles, le bilan de l’attaque est : «  5 éléments SECURICOM tués par les terroristes, 04 assaillants tués, 01 gendarme FAMa tué par les terroristes, 01 civil et 02 assaillants qui étaient rentrés dans la cours abattus par la MINUSMA, 02 terroristes tués par FAMa à l’extérieur ».

Le Département de la Défense et des Anciens Combattants, à travers son site d’informations officielles, des terroristes ont attaqué le camp de la MINUSMA, à Tombouctou,  hier tôt dans l’après midi. «Ce lundi 14 août 2017, aux environs de 13 heures, le camp MINUSMA de Tombouctou a fait l’objet d’une attaque terroriste», précise-t-on sur le site officiel du Département de tutelle des FAMA. Et d’ajouter « les assaillants sont arrivés à bord d’un véhicule, se sont arrêtés pour ainsi ouvrir le feu ».

Selon des sources concordantes, les assaillants ont abattu 5 éléments du personnel de la sécurité à l’entrée de la MINUSMA et un Gendarme dans la Légion. Ils ont aussi blessé un autre groupe du personnel de la MINUSMA.

L’assaut final livré des FAMA pour libérer le camp de la MINUSMA de Tombouctou

Le commandement des FAMA à Tombouctou a aussitôt organisé son appui et son soutien, a-t-on appris de la DIRPA (Direction de l’information et des relations des armées).

«Les FAMA ont donné l’assaut pour libérer le camp de la MINUSMA de Tombouctou. Trois assaillants ont été tués. Malheureusement, un Adjudant des FAMA a aussi trouvé la mort dans cette libération de la MINUSMA à Tombouctou. C’est le bilan provisoire », informe la DIRPA.  

En effet, toujours d’après les renseignements officiels, au cours du ratissage, les éléments des forces armées maliennes ont tué un assaillant pendant que les Gendarmes avaient, au préalable, abattu un terroriste dans la Légion de Gendarmerie. 

Auparavant, continue l’information, la MINUSMA a abattu 2 assaillants à l’intérieur de son HQ (Quartier Général). Mieux, les forces armées maliennes ont sauvé 2 soldats burkinabés qui s’étaient cachés dans une toilette près du HQ.

Avant l’attaque de Tombouctou, la MINUSMA a aussi été attaquée par d’autres terroristes à Douentza vers 5h du matin (lire l’article ci-dessus). Le bilan provisoire faisait état de 4 victimes dont deux assaillants et un militaire malien tués plus un Officier de la MINUSMA blessé. 

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Enlèvement du Juge de Niono : Les Régions de Ségou, Koulikoro et Kayes dans la psychose

Depuis l’enlèvement du Président du Tribunal de Niono, Soungalo Koné, le vendredi dernier, aux environs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *