vendredi 19 avril 2019
Accueil | International | Apports de la France en aides publiques au développement du Mali : Signatures des conventions de financements de deux projets

Apports de la France en aides publiques au développement du Mali : Signatures des conventions de financements de deux projets

La Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Mme Maïga Kamissa Camara d’un côté et, de l’autre, l’Ambassadeur de la République française au Mali, SE Joël Meyer, et le Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) à Bamako, François Tirot, ont signé, hier, mercredi 30 janvier 2019, une série de conventions de financement pour deux projets.

Pour un montant de plus de cinq milliards de francs CFA, les deux projets en question sont : «Appui aux investissements de la diaspora malienne dans les Régions d’origine-Diaspora 2 » ; et «  Accompagnement des collectivités territoriales et de la jeunesse dans leurs initiatives d’insertion et de formation-ACTIF».

La première convention, signée en présence du Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Yaya Sangaré, et de l’Ambassadeur de l’Union Européenne, Alain Holleville, portait sur le projet d’appui aux investissements de la diaspora malienne dans les Régions d’origine phase 2 (projet phase 2). D’un montant de 4.672.897 euros, ce projet, financé grâce à une Délégation à l’AFD du Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE, a pour objet de renforcer la contribution des diasporas au développement du Mali et de ses Régions. La première composante de ce projet vise à cofinancer jusqu’à 70% et à accompagner les projets d’investissement de la diaspora dans les infrastructures locales. La seconde partie du projet consiste à soutenir les jeunes entreprises issues de la diaspora et à encourager les transferts des compétences vers les communautés locales.

Le projet diaspora 2 permettra ainsi d’assurer le financement de 50 projets de développement économique dans les zones d’origine et l’accompagnement de 100 entreprises ou start-up dans les Régions du Mali.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du plan d’action de la Politique nationale de migrations (PONAM) et il sera mis en œuvre par la Cellule technique de Co-développement du Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine.

La deuxième convention a porté sur le projet ACTIF (Accompagnement des collectivités territoriales et de la jeunesse dans leurs initiatives d’insertion et de formation).

D’un montant de 3 millions d’euros, financé par la France via l’AFD, le projet ACTIF vise à offrir plus d’opportunités à la jeunesse de Mopti pour se former, trouver un emploi et participer au développement socio-économique de leur Région. Ce financement permettra de soutenir les investissements à caractère économique et générateur d’emplois à travers les collectivités locales de la Région de Mopti. Il sera piloté par le Conseil régional de Mopti, avec des fonds transitaires par  l’Agence nationale d’investissements des collectivités territoriales (ANICT).  Cette convention vient compléter un autre financement  de 7 millions d’euros, actuellement en cours d’exécution, portant à dix millions d’euros le montant total du projet ACTIF. Ladite coopération a pour objectif global de former et d’insérer 3000 jeunes de la Région de Mopti et s’inscrit dans le cadre de l’Alliance Sahel, lancée en juillet 2017, pour laquelle l’insertion des jeunes fait partie de ses priorités.

L’Ambassadeur de la France au Mali, S.E. Joël Meyer, a félicité les deux Ministres maliens pour l’excellence de la coopération franco-malienne. Selon lui, les projets s’adressent aux jeunes entrepreneurs de la diaspora malienne en France.

La Ministre Mme Maïga Kamissa Camara dira que l’UE et la France sont les plus grands partenaires du Mali en matière d’aides publiques au développement. «Ces projets sont les symboles de solidarité …Toutes les mesures seront prises par les autorités compétentes pour leur exécution correcte de ces projets», a-t-elle annoncé.

Faut-il noter que la présente cérémonie de signature a eu lieu au Département des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale.

Oumar Diakité : LE COMBAT

 

Rédaction

Voir aussi

Côte d’Ivoire: le président Ouattara souffle le chaud et le froid sur un 3e mandat

En Côte d’Ivoire, la 12e édition du forum Mo Ibrahim s’est achevée en musique ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :