vendredi 16 novembre 2018
Accueil | Société | ANPE : La promotion de l’aviculture effective dans la Région de Koulikoro

ANPE : La promotion de l’aviculture effective dans la Région de Koulikoro

Le Ministre de l’Emploi et la Formation Professionnelle, Maouloud Ben Kattra, en présence du Directeur Général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock, a procédé, le mardi 10 juillet dernier, à Fombabougou, dans la Région de Koulikoro, au lancement officiel des activités de l’ANPE inscrites dans la feuille de route du Département au titre de la IreRégion. Un événement combiné à l’inauguration du projet d’incubation en aviculture. 

Pour sa contribution à la mise en œuvre de la Politique Nationale de l’Emploi, l’ANPE est chargée de promouvoir l’auto emploi en faveur des demandeurs d’emploi notamment les femmes et les jeunes. Dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités inscrites dans la feuille de route du Département de tutelle, l’ANPE, selon son premier Responsable, a prévu un certain nombre d’activités génératrices de revenus pour la Région de Koulikoro. Il s’agirait, entre autres, la transformation agro-alimentaire, la fabrication de savon semi-industriel, l’assainissement et la restauration. La présente cérémonie s’inscrit dans le cadre du lancement de ces dites activités, après celui organisé à Bamako, le 29 juin dernier.

En marge de cette cérémonie, il fut procédé à l’inauguration du projet « Incubation en aviculture » dont la réalisation a démarrée en septembre 2016. Au titre des kits de formation et d’installation qui ont été remis aux participants, il y a des kits transformation agro-alimentaire dont les Bénéficiaires sont repartis en 3 groupes. Ce sont 103 femmes regroupés au sein d’une association dénommé «Dié Ka Bara». Le fonds de déroulement est de 750.000 FCFA. Les Kits pour la fabrication du savon semi-industriel doivent être remis à 4 groupes de l’association des femmes enseignantes de Moribabougou.

Le nombre d’emplois crées est de 133 avec un coût total de plus de 2.300.000 FCFA. Le fonds de roulement est de 600 000FCFA. Les Kits d’assainissement sont offertsà 63 Apprenants repartis en deux groupes au sein du Groupement des femmes de Koulikoroba.

Les Kits destinés à la restauration ont été remis à l’association Ben Kadi.

En somme, l’ensemble de ces activités de formation-insertion permettront la création de 315 emplois directs avec un investissement total de 8 millions de nos francs. Toute chose qui doit permettre de résorber le chômage et le sous-emploi dans ces localités. Comme annoncé tantôt, la présente cérémonie est couplée de l’inauguration du projet « incubation en aviculture » qui s’inscrit dans le volet Promotion de l’aviculture. La mise en œuvre de ce projet pilote est l’aboutissement d’un long processus. L’inauguration faite par le Ministre, selon Ibrahim Ag Nock, consacre la finalisation de ce projet test pratique en aviculture après une formation théorique offerte par les promoteurs. Ce projet concerne 6 poulaillers avec un fonds de roulement de 2.500.000FCFA par bénéficiaire de poulailler. Les promoteurs ont passé une phase théorique de formation en incubation dans une entreprise de la place. Le nombre d’emplois crée est de 18 dont 3 par poulailler y compris le promoteur. Les poulaillers ont une capacité de 100 sujets. Le coût total est estimé à 7.500.000FCFA par projet. C’est un prêt sur financement direct de l’ANPE avec une échéance de remboursement de 3 ans. Selon le Ministre Maouloud Ben Kattra, les plus hautes autorités du pays accordent une importance capitale au secteur rural ; car, c’est un pourvoyeur incontournable d’emplois massifs et un passage obligé dans la transformation de nos produits locaux qui sont, pour la plupart, assurée par les femmes. Présentes tout au long de la chaine agricole, du travail de la terre jusqu’à la transformation et à la commercialisation, les femmes rurales contribuent à plus de 75% dans les activités de production agricole. Elles produisent plus de 80% en rendement alimentaire et assurent quotidiennement la satisfaction des besoins nutritionnels de la famille. A cet égard, les femmes sont des actrices incontestables et incontournables dans la transformation de notre économie locale. «Elles créent de plus en plus des unités de transformation agroalimentaire », conclura le Ministre. Lors de la présente cérémonie, il y a eu la remise d’un chèque géant de 15 millions de francs CFA aux femmes en charge de la gestion du projet « Incubation en aviculture ». A cela, s’ajoute la remise aux bénéficiaires des kits pour des nouvelles activités liées au lancement et l’inauguration du poulailler.

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

 

Rédaction

Voir aussi

Disparition de notre confrère Birama Touré : Le Comité de soutien pour sa recherche réactive

Le Président du Comité de Soutien pour la Recherche de notre confrère Birama Touré (CSR-BT), …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :