mercredi 20 septembre 2017
Accueil | Oeil du combattant | Amy Kane, le Gouverneur, plus déterminée que jamais !

Amy Kane, le Gouverneur, plus déterminée que jamais !

Au lendemain des affrontements meurtriers survenus, le 30 juillet dernier, à Bamako, entre les commerçants détaillants et les forces de l’ordre pour la libération des voies publiques, les choses peuvent s’empirer par le fait que le Gouvernorat du District ne compte point renoncer à la démarche. Il a été estimé que force reste à la loi. Le Gouverneur du District avait jugé nécessaire d’inviter, dans la salle de conférence du Gouvernorat, toutes les personnalités qui comptent à Bamako pour une entrevue supposée à huis clos. Il s’agit du Maire du District, des maires des six communes de Bamako, du Président du Haut Conseil Islamique, du Djélitonba, de la RECOTRADE, des familles fondatrices de Bamako et des églises protestantes et catholiques. Il s’agit de trouver les voies et moyens permettant de donner une bonne issue du projet de libération des voies publiques ; car, l’on est déjà dans un véritable climat sa violence. Mais, au même moment, dans la matinée le 1er août, des menaces d’affrontement se faisaient sentir sur le terrain au grand marché où une patrouille de police sillonnait les lieux durant toute la journée. Comme si les messages d’appel au calme, livrés sur le plateau de l’ORTM, n’ont rien servi aux yeux des commerçants détaillants révoltés pour leurs biens détruits par des autorités du District alors que ce sont des autorités du même District qui leur ont attribué les places qu’ils occupent moyennant des taxes et impôts prévus par la loi. La Mairie du district de Bamako a, en tout état de cause, une part de responsabilité non négligeable dans cette problématique occupation des lieux publics faisant l’objet de déguerpissement aujourd’hui. Dans la mesure où si ces occupants disposent une pièce justificative provisoire pour la plupart, c’est bien en provenance de la mairie centrale sur ordre du Gouvernorat et l’Etat malien tout entier. Alors, là, le problème est que c’est l’Etat même qui est irresponsable et Mme le Gouverneur veut faire preuve de fermeté dans l’injustice absolue et la logique de la raison du plus fort.

Fouineur  

COULIBALY

Voir aussi

Jeux de hasard : Un fléau social et illicite en plein essor à Bamako !

Au Mali, les jeux de hasard prennent de l’ampleur. De plus en plus le nombre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *