lundi 17 décembre 2018
Accueil | Oeil du combattant | ADULTERE : Il faisait ‘’ taper dos’’ à son patron

ADULTERE : Il faisait ‘’ taper dos’’ à son patron

Dans la nuit du lundi aux environs 23h à Sabalibougou, la famille K.T s’est réveillée avec un coup de tonnerre se traduisant par une bagarre entre mari et femme. La nouvelle mariée « KOGNONMOUSSOW » et le gardien pris, la main dans le sac !
En effet, les faits se sont déroulés, la semaine passée, à Sabalibougou. M K.T, un douanier à la retraite, a loué une villa pour sa deuxième femme, A.D, très jeune, belle et sans enfant, accompagnée d’un gardien. Cela, par respect pour les règles basiques de la polygamie dans notre société, qui consistent très généralement pour l’homme, de séparer les femmes en partageant équitablement les jours entre elles. Ce qui amène M. K.T à faire deux jours chez chacune d’entre elles. Alors qu’il fait deux jours chez la première et deux jours chez la deuxième, une pratique adultère se faisait sur son dos par la deuxième femme alors que le mari en question, lui offrait presque tout (véhicules, vêtements, argent pour autres besoins personnels sans oublier les voyages etc.). Elle faisait des vas et viens entre Bamako et Dubaï juste pour des visites touristiques au compte de son mari, M. KT
Ce lundi, le bon Dieu lui a fait savoir la situation qui prévalait en son absence. Ainsi, après avoir terminé les deux nuits de la deuxième il devait alors rentrer chez l’autre et sur le chemin, il s’est juste aperçu qu’il avait oublié son téléphone donc il fait un demi-tour pour se diriger chez sa deuxième.
Alors de son côté, Mme tellement persuadée que son époux ne reviendrait qu’au terme des deux nuits passées chez sa coépouse, s’est pressée pour faire appel à son amoureux, le gardien qui, lui, s’est précipité sur le lit conjugal. Et, étant ainsi dans leur champs rose en plein ébat sexuel, l’époux fait irruption dans la chambre et automatiquement, le gardien réussit à prendre la fuite. Tellement sous le choc, le vieux KT s’est aussitôt mis à bastonner copieusement en la jetant dehors toute nue.
Samba Konaté

Djibril Coulibaly

Voir aussi

MISSABOUGOU : Le 3e pont bloqué vendredi par des jeunes de Missabougou

Soutenu par leurs camarades de Yirimadio-Missabougou, les jeunes de Missabougou ont bloqué l’accès au pont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :