jeudi 27 juin 2019
Accueil | Société | Accidents de la circulation lors de la fête de Tabaski ! : Bamako en a enregistré des cas graves dont 2 morts et 94 blessés

Accidents de la circulation lors de la fête de Tabaski ! : Bamako en a enregistré des cas graves dont 2 morts et 94 blessés

 À l’occasion de la fête de l’Eid El Kébir, comme pour chaque année, beaucoup d’Agents des services de maintien d’ordre et de  protection civile étaient mobilisés à Bamako pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens. La protection civile intervenue sur le terrain a totalisé près d’une cinquantaine de cas  d’accidents qui se sont soldés par 2 morts et 94 blessés. Selon leurs Responsables, ce bilan est positif par rapport à ceux des années précédentes où les accidents de la route ont fait des taux beaucoup plus élevés de victimes. 

Les accidents de la circulation sont fréquents dans la capitale malienne. Surtout pendant les jours de fêtes religieuses ou de fin d’années. Cela, malgré les nombreuses dispositions sécuritaires  prises  sur les différentes voies dans la ville de Bamako. Les services de la protection civile, à l’issue de la seule journée de la fête de Tabaski, ont effectué près de 50 interventions à Bamako dont la plupart sont des jeunes âgés de 12 et 22 ans. Ils ont fait cas de 2 morts et de 94 blessés. Selon les Responsables des services d’intervention de la protection civile, la principale cause de ces nombreux accidents sur les voies publiques est due à l’excès de vitesse, à la méconnaissance des règles de la circulation et à l’incivisme des populations.

Par ailleurs, les Responsables du département soulignent que, pourtant cette année, les dispositions prises par les services de sécurité au niveau des axes routiers ont permis de baisser légèrement le taux de décès par rapport à celui de l’année précédente par exemple.

Adama A. Haïdara  : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Migration irrégulière dans le Sahara: Près de 20.000 personnes secourues par l’OIM depuis 2016

Environ 20.000 migrants ont été secourus dans le Désert du Sahara depuis avril 2016 par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils