vendredi 23 février 2018
Accueil | Art & Culture | 3ème édition du Festival Ciné Droit Libre : La question de la migration au centre des débats !

3ème édition du Festival Ciné Droit Libre : La question de la migration au centre des débats !

C’est effectif, la tenue de la 3ème édition du festival Ciné Droit Libre prévue à Bamako du 23 au 27 janvier 2018. L’information a été donnée le vendredi 19 janvier par ses organisateurs au cours d’une conférence de presse, tenue à la Maison de la Presse. Elle était animée par le Coordinateur Général du festival ‘’Ciné Droit Libre’’, Abdoulaye Diallo, en présence de la représentante de l’Ambassade des Pays Bas au Mali partenaire de l’évènement Miriam, du parrain de cette année, l’artiste Master Soumy et du coordinateur pays du festival, Moctar Barry.
Dans son intervention, le coordinateur du festival ‘’Ciné Droit Libre Bamako’’, Moctar Barry, situant cette édition dans son contexte, dira que cette édition met l’accent sur le Mali en honorant l’un de nos camarades, un grand ami de ce festival, à savoir l’artiste-activiste Master Soumy. A cet effet, il dira que c’est en guise de remerciement envers cet artiste qui a tant fait pour ce festival depuis sa 1ère édition en 2015, qu’ils l’ont nommé parrain de cette 3ème édition
Et selon lui, cette édition est très importante car c’est la première fois que Ciné Droit Libre Bamako produit son premier film, intitulé « Dawa » réalisé par Malick Konaté. Moctar Barry a incité les Maliens, surtout les jeunes à participer massivement à ce festival, dont l’ouverture se tiendra ce 23 janvier à l’Institut Français de Bamako à partir de 19h30.
Quant au Coordinateur Général du festival ‘’Ciné Droit Libre’’, Abdoulaye Diallo, venu du Burkina Faso le thème choisi cette année « Migrations, Loin de chez moi » a été choisi depuis mars 2017. Car dit-t-il, chaque année, particulièrement en mois de mars, le staff du ‘’Ciné Droit Libre’’ dégage un thème porteur et spécifique pour chacun des pays abritant ce festival. Et ce thème qui porte sur la Migration selon lui, est importante et d’actualité surtout au Mali. C’est pourquoi il a nourrit l’espoir que lors de cette 3ème édition Bamako produira un bon résultat, en terme de mobilisation et de participation aux activités programmées. Dans cette optique, M. Diallo a invité tous les Maliens à venir participer à l’ouverture de cette troisième édition qui sera dominée par la projection de films, des débats, de l’humour etc.
Tout en sollicitant l’accompagnement de la presse malienne, il a tenu à remercier l’artiste Master-Soumy pour avoir accepté de parrainer cette 3ème édition et l’ambassade des Pays Bas pour son soutien renouvelé.
Par Safiatou Coulibaly

Djibril Coulibaly

Voir aussi

JOURNEES CULTURELLES : Les valeurs du Mandé au centre des activités

Le palais des sports a abrité la première édition des journées culturelles du Mandé le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *